PDF Imprimer Envoyer

logo le puigmal brqr cinemas

 EN PROJECTION

 

dans votre salle de cinéma LE PUIGMAL

 

WINTER SLEEP (3h16)

Palme d'Or du Festival de Cannes 2014

 

le JEUDI 4 SEPTEMBRE - 20h45

 

winter sleep


SYNOPSIS

Aydin, comédien à la retraite, tient un petit hôtel en Anatolie centrale avec sa jeune épouse Nihal, dont il s’est éloigné sentimentalement, et sa sœur Necla qui souffre encore de son récent divorce. En hiver, à mesure que la neige recouvre la steppe, l’hôtel devient leur refuge mais aussi le théâtre de leurs déchirements...

Secrets de tournage

Come-back cannois

Winter Sleep a remporté la Palme d'or du 67ème Festival de Cannes, présidé par Jane Campion. Le réalisateur Nuri Bilge Ceylan est un habitué du festival puisqu'il a déjà reçu trois prix de la Croisette : le Grand Prix en 2003, pour son film Uzak, puis celui de la mise en scène en 2008 pour Les Trois Singes et enfin un second Grand Prix en 2011 pour Il était une fois en Anatolie.

Loooooooongue oeuvre

Winter Sleep est le film le plus long jamais réalisé par Nuri Bilge Ceylan, pourtant spécialisé dans des oeuvres travaillant sur des temps de latence, de vide et d'attente, avec 3h16min de projection nécessaire à la fiction. Il était une fois en Anatolie durait déjà 2h30min mais jamais encore le cinéaste n'avait passé le cap des trois heures pleines. Cela dit, il est encore loin des records de longueur cinématographique, dépassant, pour un petit nombre, les 10h de pellicule, notamment Berlin Alexanderplatz, de Fassbinder, durant 14h56min.

 

PARTY GIRL (1h35)

 

les JEUDI 11 SEPTEMBRE - 20h45

MARDI 16 SEPTEMBRE - 20h45

 

party girl


SYNOPSIS

Angélique a soixante ans. Elle aime encore la fête, elle aime encore les hommes. La nuit, pour gagner sa vie, elle les fait boire dans un cabaret à la frontière allemande. Avec le temps, les clients se font plus rares. Mais Michel, son habitué, est toujours amoureux d’elle. Un jour, il lui propose de l’épouser.

Secrets de tournage

Genèse du projet

C'est le mariage d'Angélique Litzenburger qui a donné aux réalisateurs l'idée d'axer le scénario de leur premier long-métrage autour de son personnage. Ils expliquent : "Le point de départ, c’est un évènement qui a véritablement eu lieu. Le mariage atypique qu’a fait Angélique il y a quelques années. A presque soixante ans, cette union posait question. C’était comme le bilan d’une vie, celle d’une femme qui n’a connu que le milieu de la nuit et qui s’est résolue tardivement à se ranger. Il y avait là une situation de cinéma formidable à nos yeux."

Du format court au long

Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis, les trois coréalisateurs, se sont connus à la Fémis où ils ont étudié le scénario et le montage. Après plusieurs courts métrages (Forbach, C'est gratuit pour les filles, "Demolition Party"), ils passent au long avec Party Girl.

 

Plus d'infos : www.cinemas.terresromanes.fr